AFRICA FOOTBALL INVESTMENT

Football mieux organiser les championnats. Retour au système classic malgré la Covid19.

Comme en D1 cette saison,  le championnat de la D2 s’est joué à minima sur le 1/3  des équipes réquisitionnées pour la compétition sur le  territoire avec pour conséquence un champion qui n’a pas pu  jouer même  la moitié des équipes dont il est champion.

 À  cause de la pandémie due  à  Covid19,  la FTF avait été contraint d’organiser le championnat D2 en trois (3) zones de six(6) équipes  avec pour finalité un play-offs à  minima entre les trois (3) premiers et le seul meilleur deuxième des trois des zones.
À la fin du jeu, c’est Kakadl de Doufelgou qui remporte le Graal au  détriment de Kotoko FC de Lavié,  Tambo FC de Datcha et Arabia de Tabligbo.
 KAKADL UN CHAMPION À MINIMA.
 Le championnat D2 s’est joué en trois poules de six(6) équipes.
 PC: Kakadl de Doufelgou,  CDF Hacknour de Bafilo, Doumbé de Mango, Foadan de Dapaong, Boundja de Kétao et Gbikinti de Bassar ,
PB: Tambo FC de Datcha,  Kotoko FC de Lavié , Agouwa de Koussountou,  Foukpa de Sotouboua, US.d’Agbandi et Koto FC de Morétan,
PA: Agaza de Lomé,  Arabia de Tabligbo,  Étoile Filante de Lomé, Asfosa de Lomé, Espoir de Zio et JC d’Agoenyivé.
Des dix-huit clubs, deux vont descendre en D3 après un tamisage à  l’issue des barrages entre les derniers de chaque poule.
Ainsi, Asfosa, Koto FC et Gbikinti vont se retrouver au terme de la phase initiale pour les barrages. À  ce jeu c’est Asfosa qui au meilleur des deux matchs qui sortira du lot éjectant ainsi ces adversaires au purgatoire de la D3.
Ainsi avant d’en être là,  tout  comme le champion et son dauphin,  les équipes du haut du tableau et celles de la queue n’ont joué que sept (7) de leurs dix-sept autres concurrents  pour se retrouver au “Paradis ” et  à “l’Enfer ” du périple.
 Kakadl de Doufelgou et Kotoko FC dans leur posture de champion et vice champion n’ont guère joué que douze(12) matchs sur les trente-quatre (34) dans le cadre d’un championnat classique.
 Un déficit de match,  soit vingt-deux matchs de moins pour gagner le titre censé couronné le champion de la saison. C’est tout à  fait peu pour faire valoir les qualités des vainqueurs et des relégués.
Aussi Koto FC et Gbikinti connaissent l’envers du décor sans

 passer par les voies normales plutôt par des raccourcis qui en temps normal n’aurait pas dû être le cas.
Pour  se maintenir en D2, la majorité des candidats n’ont connu que cinq(5) adversaires sur les dix-sept (17). C’est un quota qui ne représente que 29,41% des matchs à jouer pour subir la force de loi des règlements de compétition dans les situations normales.
RETOURNER À LA CASE DÉPART :
Au vue de la sous-traitance ayant caractérisée le parcours quelque peu atypique de ce championnat, il y a lieu de recadrer les choses pour la saison prochaine.
  A cette allure, il est peu recommandable et peu logique le classement officiel qui sera établi à l’issue de la compétition.
 Comment peut-on faire un classement si des équipes ne se sont jamais croisées pour mesurer leur force. On dirait un classement aléatoire parce qu’il ne rime pas avec les réalités de la compétition.
Ni Koto FC de Morétan, ni Gbikinti de Bassar ne sauraient guère aller en D3 si les choses avaient été comme cela le devait.
 Kakadl de Doufelgou ou Kotoko FC de Lavié malgré leurs  capacités peuvent ne pas être les héros et Tambo FC, Arabia, Agaza,  Agouwa,  Espoir,  CDF Hacknour, Foadan, US Agbandi,  Doumbé, Asfosa, etc…..pourraient gagner eux aussi le titre.
De nouveaux paramètres doivent être définis pour la nouvelle saison(2021-2022).
-Observer et garder les règles contre la Covid19.
-Faire jouer le championnat sur des terrains sélectionnés et sans spectateurs comme bon semble mais,
– faire un championnat classique où toutes les équipes vont se croiser en matchs aller et retour.
Ce n’est qu’en le faisant ainsi que le football togolais sera au diapason de la logique des compétitions pour dégager des valeurs sûres.

Prosper l’Allemand AGBOKLOU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 23 =